fbpx

Amélie, une patiente âgée de 30 ans a vécu une partie de sa vie en conflit avec son nez, elle raconte aujourd’hui son parcours qui l’a conduit à se faire opérer d’une rhinoplastie en Tunisie après plusieurs années de réflexion.

Quand et pourquoi j’ai décidé de me faire opérer ?

Pendant 29 ans j’ai vécu avec ce nez que je détestais par-dessus tout, il me pourrissait la vie, j’ai pensé plus d’une fois à la rhinoplastie sans avoir osé sauter le pas mais ce sont les problèmes de respiration qui se sont ajoutés à mon complexe qui m’ont poussé à prendre rendez-vous avec un spécialiste, d’autant plus que ma cloison était déviée et l’hypertrophie des cornets m’empêchaient de respirer par le nez ce qui a causé un écoulement nasal et des maux de gorge en plus d’autres tracas mais heureusement que le temps du changement était arrivé.

La relation avec mon chirurgien

Je me suis retournée vers un chirurgien spécialisée en chirurgie esthétique, plastique et reconstructive en Tunisie qui m’a été recommandé par une amie. Il a vraiment été aimable et très avenant en me montrant un intérêt humain qui allait au-delà de la relation médecin-patient, il a tout de suite compris mes attentes et ma souffrance.
Pendant la première visite il m’a expliqué qu’il fallait redresser la cloison nasale en diminuant la bosse et en remodelant la pointe, alors après avoir réalisé tous les tests j’ai subi l’intervention deux mois plus tard ce qui remonte à un peu plus d’un an maintenant.

L’intervention :

Je me suis faite opérer dans une clinique privée, en ambulatoire, sous anesthésie locale. Mon chirurgien a utilisé la technique de la rhinoplastie fermée avec une incision dans le cartilage et pendant l’intervention il m’expliquait les différentes étapes, je l’écoutais avec attention ne sentant ni douleur ni anxiété. Tout s’est déroulé en trois heures.

Les premiers jours après l’intervention :

Les premières heures après l’intervention n’ont pas été difficiles, la douleur que je ressentais ressemblait à un rhume et le lendemain ça allait déjà beaucoup mieux, je pouvais deviner facilement la nouvelle forme de mon nez malgré les pansements et l’attelle, j’ai senti qu’il était plus léger.

Les premières impressions :

Au début mon nez était gonflé ce qui est normal, ensuite j’ai commencé petit à petit à remarquer le résultat et à l’apprécier tellement il était impeccable, j’ai alors commencé à me sentir mieux car cette transformation m’a soulagée, tout le monde a remarqué à quel point le résultat était naturel et parfait.

La récupération post opératoire :

La récupération était rapide et facile, deux semaines après l’intervention je n’avais aucune trace extérieure, cependant l’apparence de mon nez a continué à évoluer s’adaptant à la morphologie de mon visage. J’ai également appliqué une crème hydratante prescrite par mon médecin pour prévenir l’apparition des rides d’expression tout en évitant l’exposition au soleil.

Si c’était à refaire je le referais sans hésiter…

Aujourd’hui et après un an de mon intervention je peux dire que je ne regrette en aucun cas d’avoir fait cette intervention esthétique surtout que j’ai passé un très beau séjour esthétique en Tunisie. L’opération a complètement changé ma vie, je suis absolument sous le charme de mon nouveau profil et je suis beaucoup plus ouverte et souriante qu’avant, je ne regrette qu’une chose c’est d’avoir attendu longtemps avant de sauter le pas.
Mon parcours a été long et réfléchit, sans précipitations, pour pouvoir réussir son intervention il faudra être sûr de soi, de son chirurgien et du type de l’intervention en ayant toutes les informations possibles de la part du chirurgien tunisien tout en lui posant toutes les questions qui nous passent par la tête.