Rhinoplastie Tunisie

Choisir de réaliser une chirurgie du nez en Tunisie, c’est opter pour la branche chirurgicale qui a pour objectif d’affiner la forme d’un nez disgracieux ou de changer son volume (réduction ou augmentation).
La rhinoplastie peut être réalisée sous anesthésie générale ou locale en fonction de la procédure exacte et des préférences du patient. Cette chirurgie esthétique du visage peut nécessiter un court séjour à l’hôpital (une nuit au maximum), elle dure entre une et deux heures mais peut parfois prendre plus de temps.
rhinoplastie Tunisie

Pourquoi une rhinoplastie en Tunisie ?

La rhinoplastie est l’une des interventions la plus courantes, elle permet de :

  • Réduire ou agrandir la taille du nez
  • Changer la forme de la pointe ou de la base du nez
  • Rétrécir la taille des narines
  • Changer l’angle formé par le nez et la lèvre supérieure
  • Corriger un défaut congénital ou une blessure
  • Soulager des difficultés respiratoires

Dans ce cas, le but et de changer la forme du nez afin de satisfaire le patient.

Il est préférable d’attendre la fin du développement osseux du patient pour réaliser une rhinoplastie Tunisie.

Soins préopératoires

Après avoir obtenu un devis gratuit, le patient francophone doit envoyer les photographies médicales de son nez, son bilan sanguin, un scanner, etc. pour que les assistants médicaux et le chirurgien puissent étudier son cas. Après l’accord du praticien, Le patient n’a qu’à choisir la date de son vol et la clinique Hannibal ainsi que son agence partenaire vont se charger de toutes les procédures.
Dès son arrivée à la clinique, le patient doit effectuer des consultations préopératoires (3 y compris celle avec le médecin anesthésiste) pour avoir une idée approfondie sur l’opération, ses résultats, ses suites opératoires, ses risques. Une simulation 3D de la forme postopératoire du nez est également possible. Ainsi, le dossier médical est complété. Par ailleurs, il faut arrêter de fumer et de prendre des anti-inflammatoires et des anticoagulants avant 3 semaines de l’intervention afin s’assurer une bonne cicatrisation et d’éviter, au maximum, les risques d’hémorragie et d’embolie pulmonaire.

Déroulement d’une rhinoplastie

La chirurgie esthétique ou fonctionnelle du nez se déroule sous anesthésie générale. L’intervention peut varier entre 45 mn et 2 h. Tout dépend du type de reconstruction nasale à laquelle doit procéder le rhinoplasticien.
Qu’il s’agisse de corriger une bosse nasale, de rectifier une anomalie de projection du nez, qu’il s’agisse d’affiner la pointe du nez ou de corriger une déviation de la cloison nasale, le choix de la technique va dépendre essentiellement du type de défaut à corriger et du chirurgien.

Cicatrisation

La plupart du temps pour corriger une anomalie du nez, l’incision est pratiquée dans le nez. Ce qui rend la cicatrice invisible par la suite. Mais dans les cas où il devient impérieux de procéder à une greffe de cartilage ou même qu’il s’agisse d’une rhinoplastie secondaire ou encore de réduire la largeur de la pointe du nez, l’incision localisée sous la columelle laisse une cicatrice visible durant plusieurs semaines. Mais si l’intervention associe une réduction des narines, les cicatrices sont dissimulées à la base du nez. Sinon la plupart du temps, l’incision d’une rhinoplastie se fait par voie endonasale donc la cicatrice est dissimulée à l’intérieur du nez.

On retient néanmoins que pour corriger les défauts de la pointe du nez, le plasticien peut faire intervenir la technique de suture de cartilage ou de greffe des cartilages. Et que la correction de la bosse du nez peut se faire soit en l’ « enfonçant » soit en la « décapitant ». Il s’agira quoi qu’il en soit de réduire la bosse du nez.
Afin d’harmoniser le visage et l’ensemble du profil, la rhinoplastie peut être associée à une génioplastie, c’est-à-dire à une chirurgie esthétique du menton. L’association de ces deux interventions est ce qu’on appelle une profiloplastie. Son but est d’harmoniser le visage dans son ensemble.

Suites opératoires rhinoplastie

Après une rhinoplastie, il est rare d’éprouver des douleurs. Mais si elles sont présentes, il est conseillé de prendre des antalgiques. Ce qui est fréquent par contre, est la possibilité d’éprouver une gêne respiratoire. Il est aussi fréquent qu’il apparaisse aussi bien un œdème que des ecchymoses. Ils disparaissent toutefois au bout d’un certain temps. Les drains ou les mèches posés après l’opération sont retirés au bout de 3 jours et l’attelle après 5 jours, même si elle est remplacée par une autre pour quelques jours supplémentaires. Il est surtout conseillé après une chirurgie de correction du nez de respecter au moins 10 jours d’arrêt de travail. L’interruption du sport quant à elle doit se faire durant 3 mois au moins.
Si le résultat d’une rhinoplastie est appréciable au bout de 2 mois, il faut attendre cependant 6 mois pour qu’il soit définitif. Même si l’on n’est jamais à l’abri des complications comme les saignements, des cas d’infection, de cicatrices inesthétiques ou d’insatisfaction de résultat.

Rhinoplastie de réduction (chirurgie réparatrice du nez)

Une rhinoplastie de réduction réduit la taille du nez sans toucher à la peau. La structure du nez constituée d’os en sa partie supérieure et de cartilages dans sa partie inférieure est accessible au travers d’incisions réalisées à l’intérieur des narines.
Afin de redresser le nez, sa crête est découpée. Les deux cotés du nez sont ensuite rapprochés l’un de l’autre. L’élasticité de la peau lui permet de se rétrécir afin de s’adapter à la nouvelle structure du nez rendue plus petite.
Cette intervention réduit la largeur du nez, les narines peuvent alors sembler trop grandes et il est parfois nécessaire de les réduire en coupant une petite section de peau de chaque coté.
Il est également possible de rétrécir une pointe de nez trop volumineuse en réduisant la quantité de cartilages responsable de la forme de la pointe du nez.
Si vous éprouvez des difficultés à respirer par le nez, il est possible d’y remédier par la même occasion en corrigeant l’alignement de la cloison qui sépare les deux fosses nasales. Cette intervention s’appelle la septoplastie.
Certaines caractéristiques du visage comme les proportions du menton ou de l’os malaire (situé sous la joue) influent sur la taille du nez et il peut parfois être nécessaire d’altérer ces caractéristiques dans un même temps ou lors d’une intervention ultérieure afin d’obtenir l’harmonie du nez avec le reste du visage.

Est-il possible de refaire une rhinoplastie ratée ?

Les risques d’une chirurgie du nez sont souvent liés à l’insatisfaction des résultats. Bonne nouvelle pour ceux qui ont raté leur rhinoplastie ; une réintervention chirurgicale est possible, dans le cadre d’une rhinoplastie secondaire mais il faut espacer les deux interventions de quelques mois.
D’autres interventions du nez telles que la rhinoplastie de correction et la rhinoplastie ethnique sont également pris en charge au sein de la clinique Hannibal.