Lifting bras Tunisie : raffermir l’aspect relâché de vos bras

Recourir à un lifting bras en Tunisie, c’est sélectionner la discipline de la chirurgie esthétique qui mise sur la correction du relâchement cutané de la face interne des bras afin d’enjoliver leur apparence et leur redonner un aspect ferme et tonifié.

Prix d’un lifting bras en Tunisie

Le tarif de ce type d’intervention est parfaitement idéal à la classe moyenne européenne et même pour les personnes ne possédant pas de couverture sociale.

Lifting bras : 1560 € pour 5 nuits et 6 jours

Il est à noter que ce prix englobe les frais de la salle opératoire, les honoraires du praticien et l’hébergement à l’hôtel.

Chirurgie esthétique des bras en Tunisie : quelles causes ?

Cette partie est délicate et très sensible aux sollicitations vu sa richesse en collagène et surtout pour les femmes. Avec le temps, les tissus cutanés commencent à se relâcher et à perdre leur élasticité. D’autres facteurs tels que les variations pondérales importantes accentuent également ce phénomène et contribuent à la distension des tissus cutanés brachiaux. De plus, les modifications physiologiques subies par la femme ont également une part majeure et on en cite : la grossesse, la ménopause.
Des études ont montré que l’hérédité pourrait être une cause du relâchement de la peau brachiale.

lifting bras Tunisie

    Correction du relâchement cutané par un lifting des bras

Lifting des bras : Comment se déroule l’intervention ?

Cette opération de chirurgie esthétique et plastique se déroule sous anesthésie générale, dure entre 1h30 et 2h et prend une nuit d’hospitalisation. En premier lieu et s’il existe un excès graisseux, le chirurgien esthétique commence par effectuer une liposuccion ou une lipoaspiration des graisses accumulées et ceci pour parfaire les résultats. Les incisions pratiquées sont minimes et servent à introduire la canule fine d’aspiration.
En second lieu, le praticien réalise une incision discrète et cachée au niveau de la face interne des bras. En effet, 3 techniques sont possibles et dépendent du degré d’endommagement de la peau :

  • une incision axillaire pour corriger un léger surplus cutané
  • une incision mixte : axillaire et verticale (quelques centimètres) pour l’excès moyen
  • une incision longitudinale tout au long de la face interne des bras, jusqu’au coude.

Suites et suivi postopératoire

Après la mise en place des pansements, le patient doit se reposer et éviter les mouvements qui peuvent lui faire du mal ou rouvrir les sutures. Généralement, les douleurs postopératoires ne sont pas importantes et peuvent être calmées par la prise des antalgiques classiques.
Les suites courantes et qui disparaissent au bout de quelques jours après l’intervention (voire deux semaines):

  • Les œdèmes
  • les ecchymoses
  • les fourmillements et les sensations de tiraillement

Par ailleurs, les infirmiers de la clinique Hannibal veillent au bon déroulement de la période postopératoire en changeant régulièrement les pansements et en contrôlant l’état du patient. Ce suivi n’est pas arrêté même lors du séjour à l’hôtel partenaire, où le patient bénéficie d’une assistance médicale continue.
La reprise du travail n’est permise qu’après une semaine de l’intervention mais le sport est interdit pendant presque une année (surtout pour les activités sportives intenses).

Évolution du résultat

Suite à un lifting des bras, le résultat peut être visible immédiatement mais un résultat définitif n’est abouti qu’après 3 mois de l’intervention. Les cicatrices sont de plus en plus invisibles et elles sont, d’ailleurs, dissimulées dans les plis naturels de la peau pour s’estomper définitivement après un an de l’opération.