Insemination artificielle Tunisie

L’insémination artificielle est une technique de PMA (procréation médicalement assistée) qui consiste en l’introduction artificielle, à l’aide d’un cathéter, d’un échantillon de sperme provenant du conjoint directement dans la cavité utérine. Cette procédure augmente les chances de grossesse en amenant les spermatozoïdes plus près des trompes de Fallope où se produit la fécondation.L’insémination artificielle en Tunisie est souvent conseillée au couple, suite à l’une de ces raisons :

  • Infertilité inexpliquée.
  • Infertilité masculine légère (impuissance, mauvaise qualité du sperme, dysfonction éjaculatoire etc.).
  • Endométriose.

 

Prix d’une insémination artificielle en Tunisie

L’insémination artificielle en Tunisie est au prix de 1000€ (sans séjour).

Le prix d’une IAC en Tunisie, avec séjour, est de 1650€.

Le tarif en dinars peut être obtenu par une demande de devis.

Déroulement de l’insémination artificielle

  • Stimulation ovarienne grâce à des injections d’hormones quotidiennes intra-musculaires ou sous-cutanées : le but étant d’obtenir 1 à 3 follicules de 17 à 20 mm de diamètre. La stimulation sera surveillée par des échographies et des prises de sang.
  • Des injections d’HCG sont réalisées en milieu de cycle afin de déclencher l’ovulation. Tout autre traitement doit être arrêté.
  • 30 à 36 heures après, on pratique l’insémination après préparation des spermatozoïdes :
  • Le matin de l’insémination, l’homme effectue un prélèvement de sperme au laboratoire (après 2 à 7 jours d’abstinence sexuelle).
  • Le sperme est ensuite préparé : séparation des spermatozoïdes, les plus mobiles et morphologiquement les plus typiques, des autres composants.
  • Après récupération de l’échantillon contenant les spermatozoïdes, le gynécologue injecte ce dernier dans l’utérus de la patiente à l’aide d’un petit cathéter.

La fécondation aura lieu naturellement dans les heures qui suivent.

L’insémination artificielle n’est pas une procédure douloureuse et ne nécessite ni anesthésie ni hospitalisation.

 

Suites insémination artificielle

  • La patiente peut reprendre ses activités quotidiennes dès la fin de la procédure.
  • Aucun traitement et aucune précaution ne sont à prendre.
  • Le test de grossesse ne peut être effectué qu’après environ 18 jours de l’insémination.

 

Résultat insémination artificielle

Pour une première tentative, le taux de réussite de l’IAC est compris entre 10% et 15%. Il est de 5% pour les femmes dont l’âge est supérieur à 42ans.

D’autres tentatives peuvent être faites en cas d’échec de la première insémination. Il est cependant nécessaire d’effectuer des cycles de repos.

En général, 4 tentatives d’insémination sont effectuées avant d’obtenir une grossesse.

En cas d’échec de la grossesse, il sera conseillé à la patiente de changer de technique de PMA et de procéder à une FIV.

 

Risques de l’IAC

  • Des risques liés à la stimulation ovarienne :
  • Un syndrome d’hyperstimulation ovarienne : douleur pelvienne, accumulation de liquide dans l’abdomen, altération de la coagulation, etc.
  • Une grossesse multiple.
  • Des risques liés à l’insémination :
  • Infections pelviennes ou vaginales.
  • Réactions allergiques.
  • Réactions immunologiques : une allergie au sperme en raison de la présence d’anticorps anti-spermatozoïdes. Ces risques sont très faibles.
  • Des risques liés à la grossesse :
  • Fausse couche : la fausse couche se produit plus souvent que l’on ne pourrait le croire.
  • Grossesse ectopique.