Biopsie testiculaire Tunisie : recherche et prélèvement de spermatozoïdes

La biopsie testiculaire est une opération chirurgicale qui consiste à prélever un fragment de tissu au niveau d’un ou des deux testicules et de l’examiner sous microscope afin d’extraire des spermatozoïdes. Le prélèvement chirurgical est souvent effectué pour réaliser une fécondation in vitro avec injection de spermatozoïde dans l’ovule (ICSI).

Cette chirurgie testiculaire est utilisée dans la prise en charge de l’infertilité masculine et est le plus souvent indiquée lorsque, dans le couple, l’homme présente une azoospermie (absence de spermatozoïdes dans l’éjaculât). Le conjoint peut avoir des anomalies de développement des spermatozoïdes et des hormones ou encore des anomalies des voies d’excrétion.

Prix d’une biopsie testiculaire

Le prix d’une biopsie testiculaire sans séjour est de 1350€.

Pour les patients souhaitant un séjour encadrant la biopsie, le prix est de 1750€.

Il est possible de demander un devis pour recevoir le prix en dinars.

Déroulement de la biopsie testiculaire

Des examens doivent être réalisés au préalable : spermogramme, bilan hormonal, caryotype.

D’autres examens peuvent être demandés, exemple : une échographie prostatique et testiculaire.

La biopsie se déroule en clinique et le patient concerné sort le jour même.

L’intervention est réalisée sous anesthésie générale ou loco-régionale (péridurale ou rachianesthésie) après rasage et désinfection de la zone.

Lorsqu’il s’agit d’une azoospermie excrétoire, en conséquence d’un obstacle sur les voies génitales masculine, on peut procéder à un prélèvement épididymaire à l’aide d’une aiguille. Il va s’agir alors de « ponctions épididymaires ».

Mais en cas d’azoospermie sécrétoire, en conséquence d’un problème de fabrication de spermatozoïdes, une biopsie testiculaire est nécessaire. Elle consiste à effectuer une petite incision de 2-3 cm au niveau du scrotum afin de prélever du tissu testiculaire avec des spermatozoïdes. L’échantillon prélevé est alors fractionné : une partie est destinée aux techniques de reproduction et l’autre partie à son étude.

Le but de cette intervention chirurgicale est d’analyser le tissu testiculaire et sa capacité de fabrication de spermatozoïdes et d’essayer de trouver le problème d’infertilité masculine.

Les spermatozoïdes matures qui n’ont pas pu quitter les testicules peuvent être utilisés par la suite pour réaliser la fécondation in vitro par injection de spermatozoïde dans l’ovule (ICSI). La biopsie et l’extraction d’ovocytes doivent se faire alors le même jour.

Suites opératoires d’une biopsie

L’hématome se résorbe spontanément.

On recommande aux patients de ne pas travailler durant les dix premiers jours.

La pratique d’une activité sexuelle ou d’une activité sportive est déconseillée durant les premières semaines.
Il est conseillé de pratiquer la marche pour éviter la formation des caillots sanguins.

 

Résultat

On peut renseigner le patient dès sa sortie sur le résultat du prélèvement.

Les spermatozoïdes retrouvés peuvent aussi être congelés et utilisés ultérieurement lors d’une Fécondation In Vitro. Cela dit, la congélation associée avec la biopsie préalable peut détériorer la qualité et la survie de quelques spermatozoïdes.

 

Quels sont les risques d’une biopsie testiculaire ?

La biopsie testiculaire peut, dans des cas rares, engendrer :

  • Une infection testiculaire ou orchite : elle se manifeste le plus souvent par une fièvre et des douleurs importantes associées à des signes inflammatoire ou à un œdème.
  • L’abcès de la cicatrice ou de la bourse : des soins locaux ou un drainage chirurgical doivent alors être réalisés.
  • Un hématome de la bourse : une réintervention est parfois nécessaire pour le drainer.
  • Une phlébite des membres inférieurs et l’embolie pulmonaire.
  • Pendant l’intervention, des lésions d’organes de voisinage du testicule peuvent se produire.
script> (function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||function(){ (i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o), m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m) })(window,document,'script','//www.google-analytics.com/analytics.js','ga'); ga('create', 'UA-58622198-1', 'auto'); ga('send', 'pageview');