Bypass Tunisie : pour lutter contre l’obésité

Ou également appelé court-circuit gastrique, le Bypass en Tunisie est une opération de chirurgie bariatrique, pratiquée couramment à la clinique Hannibal.

Court-circuit gastrique en Tunisie : quel principe ?

L’origine de l’appellation « court-circuit » est la modification du circuit alimentaire. En effet, grâce à une intervention délicate, les deux tiers du volume de l’estomac sont négligés (sans être retirés) et séparés du tiers restant par des agrafes. Ce tiers fonctionnel est lié directement à l’intestin grêle par une partie appelée « anse ». Ainsi, la quantité des aliments ingérés est significativement minimisée ainsi que la sécrétion des hormones de la faim (ghréline) et des sucs gastriques (pepsine, etc.). L’effet d’un bypass, concernant la quantité avalée, est le même effet d’une sleeve.

Déroulement de l’opération Bypass

Le bypass gastrique se déroule sous cœlioscopie et sous anesthésie générale, à l’aide de quelques incisions situées au-dessus du nombril.
La durée de l’intervention peut atteindre 5 heures et elle nécessite au maximum 2 nuits d’hospitalisation.

Quelles suites opératoires ?

Après l’intervention, le patient doit se reposer et éviter les mouvements brusques pour ne pas briser les agrafes et pour éviter les douleurs. Ces douleurs ne sont pas importantes et sont calmées par la prise des médicaments antalgiques (paracétamol, ibuprofène).

Quels sont les avantages et les inconvénients du Bypass gastrique ?

Avantages

  • Opération 100% biocompatible ne nécessitant pas l’introduction d’un corps étranger comme le cas de la pose de l’anneau gastrique ;
  • Procédé chirurgical parfaitement maîtrisé à la clinique Hannibal vu son ancienneté par rapport à la Sleeve gastrique et vu son équipement de pointe dédié pour la chirurgie d’obésité;
  • Les résultats offerts sont durables et très efficaces en termes de perte de poids.

Inconvénients

  • Phénomène de restriction et de malabsorption engendrant une carence en nutriments (nécessité de prendre des compléments alimentaires).
  • « Dumping syndrome » fréquent : malaise provoqué par la consommation des denrées alimentaires sucrées ;
  • Constipations ou diarrhées.

Quels résultats ?

La perte de poids après un bypass en Tunisie est estimée de 75% pendant les cinq premières années et qui est équivalente à 35 ou 40 kg.