Anneau gastrique Tunisie : un moyen efficace contre l’obésité massive

Si vous souffrez d’une obésité morbide avec un IMC supérieur ou égal à 40 kg/m² et vous désirez perdre jusqu’à 60% de votre poids, vous alors un candidat idéal pour une chirurgie d’obésité et plus précisément une pose d’anneau modulable en silicone. En effet, la pose d’anneau gastrique en Tunisie est une intervention à part entière, pratiquée quotidiennement à la clinique Hannibal.

Quel est le principe de cette technique ?

Effectuée sous cœlioscopie, cette procédure chirurgicale consiste à introduire un anneau modulable en silicone (anneau gastrique) et à l’entourer au niveau de l’entrée de l’estomac. Ainsi, la quantité des aliments ingérés va être limitée, ce qui va générer une sensation de satiété et par la suite, la perte du poids.

anneau gastrique tunisie

Déroulement de l’intervention

Quelques incisions fines et dissimulées dans les plis naturels du corps sont suffisantes pour réaliser une telle intervention. De plus, l’anneau gastrique est modulable et le diamètre peut être modifié selon le degré d’obésité du patient et selon l’avancement de son état. L’opération se déroule sous anesthésie générale, dure environ 45 min et prend au maximum 3 nuits d’hospitalisation.

Mise en place de l’anneau gastrique : quels avantages et quels inconvénients ?

Avantages

  • Perte de 2 à 4 kg par mois pendant les 5 premières années.
  • Pas de problème de malabsorption comme dans le cas de la Sleeve gastrique ou du By-Pass gastrique. Donc, les pertes en nutriments sont négligeables.
  • Protection contre les maladies liées à l’obésité ou dont la fréquence est plus importante chez les personnes en surpoids telles que : le diabète, les ACVs, l’hypertension artérielle, l’hypercholestérolémie, l’arthrose, la cirrhose, etc.
  • La pose de l’anneau est réversible car le dispositif peut être retiré grâce à une simple réintervention chirurgicale.

Inconvénients

  • Nausées et vomissements fréquents ;
  • Nécessité d’une activité physique régulière et d’un contrôle par le chirurgien de l’obésité et par le nutritionniste ;

Après l’intervention ?

Durant les premiers jours postopératoires, il faut commencer par un régime alimentaire basé sur les boissons (eau, jus, lait), puis sur les aliments finement mixés (potage, yaourt, etc.) puis broyés jusqu’à la consommation des aliments d’une consistance normale.
Les douleurs postopératoires peuvent être atténuées par la prescription des antalgiques (paracétamol, ibuprofène) et disparaissent après quelques jours.