In vitro Tunisie : fecondation invitro / principe

La fécondation in vitro est une technique de procréation assistée communément appelée FIV. La FIV est le processus de fécondation en extrayant des ovules, en récupérant un échantillon de sperme, puis en combinant manuellement un ovule et un spermatozoïde dans un tube au laboratoire. Le ou les embryons sont ensuite transférés dans l’utérus.
La fécondation in vitro en Tunisie est l’une des techniques efficace de procréation assistée (PMA) utilisées pour aider les couples infertiles à concevoir un enfant. Si une femme est incapable de tomber enceinte, la fécondation artificielle est l’une des méthodes possibles pour augmenter les chances de grossesse.

Prix fécondation In vitro en Tunisie ?

Pour une fécondation In vitro en Tunisie, plusieurs forfaits à prix réduits sont proposés pour répondre aux besoins variés des patients.

Fécondation In vitro sans séjour 1850 €
Fécondation In vitro avec séjour 16nuits/17jours 2100 €

La fécondation In vitro : comment ça se passe ?

Les ovules sont prélevés sur les ovaires d’une femme à l’aide d’une aiguille longue et fine. Le médecin accède aux ovaires en utilisant l’une des deux procédures possibles :

  • Une procédure implique l’insertion de l’aiguille à travers le vagin Trans- vaginale, Le médecin guide l’aiguille à l’emplacement des ovaires à l’aide d’une échographie.
  • Dans l’autre procédure, appelée laparoscopie, un petit tube mince avec une lentille de vision est inséré à travers une incision dans le nombril. Cela permet au médecin de voir à l’intérieur du patient, et de localiser les ovaires, sur un moniteur vidéo.

Une fois que les ovules sont enlevés, ils sont fusionnés avec les spermatozoïdes dans un tube à essai (appelé éprouvette). Les ovules sont surveillés pendant plusieurs jours. Une fois qu’il y a des preuves que la fécondation s’est produite et que les cellules commencent à se diviser, les embryons sont ensuite transférés dans l’utérus de la femme.

in vitro Tunisie

Dans quels cas la fécondation artificielle est la meilleure solution ?

La FIV est une solution pour traiter l’infertilité causée par :

  • Trompes de Fallope impérméables ou endommagées
  • Infertilité masculine, y compris diminution du nombre de spermatozoïdes ou de la mobilité des spermatozoïdes
  • Troubles de l’ovulation, une insuffisance ovarienne prématurée, des fibromes utérins
  • Les femmes dont les trompes de Fallope ont été enlevées
  • Les personnes atteintes d’une maladie génétique
  • Infertilité inexpliquée

Les étapes de la fécondation in vitro ?

Il y a cinq étapes de base dans le processus de FIV et de transfert d’embryons :

Étape 1 :

Les médicaments pour la fertilité sont prescrits pour stimuler la production d’ovules. Des ovules multiples sont désirés parce que certains ovules ne se développeront pas et ne féconderont pas après la récupération. Une échographie Trans- vaginale est utilisée pour examiner les ovaires, et des échantillons de sang sont prélevés pour vérifier les niveaux d’hormones.

Étape 2 :

Les ovules sont récupérés grâce à une procédure chirurgicale mineure qui utilise l’imagerie par ultrasons pour guider une aiguille creuse à travers la cavité pelvienne pour enlever les ovules. Les médicaments sont fournis pour réduire et éliminer l’inconfort potentiel.

Étape 3

Extraction de spermatozoïdes de bonne qualité depuis l’échantillon de sperme fourni par le partenaire, ensuite les combiner avec les ovules.

Étape 4

Dans un processus appelé insémination, les spermatozoïdes et les ovules sont fusionnés et stockés dans un plat de laboratoire pour encourager la fertilisation. Dans certains cas où la probabilité de fécondation est plus faible, l’injection intracytoplasmique de spermatozoïdes peut être utilisée. Grâce à cette procédure, un seul spermatozoïde est injecté directement dans l’ovule dans le but d’obtenir la fécondation. Les ovules sont surveillés pour s’assurer que la fertilisation et la division cellulaire ont lieu. Une fois que cela se produit, les ovules fécondés sont considérés comme des embryons.

Étape 5

Les embryons sont généralement transférés dans l’utérus de la femme trois à cinq jours après la ponction et la fécondation. Un cathéter ou un petit tube est inséré dans l’utérus pour transférer les embryons. Cette procédure est indolore pour la plupart des femmes, bien que certaines peuvent éprouver de légères crampes. Si la procédure est réussie, l’implantation se produit généralement environ six à dix jours après la récupération des ovules.

La fécondation in vitro en Tunisie est-elle réussie ?

Le taux de réussite de la fécondation In vitro dépend d’un certain nombre de facteurs, y compris les antécédents de reproduction, l’âge de la future mère, la cause de l’infertilité et les facteurs liés au mode de vie.

  • La possibilité pour le couple d’avoir un enfant biologique.
  • L’’utilisation les meilleurs ovules et spermatozoïdes signifie que la fécondation a plus de chances de réussir au premier essai.
  • Un bébé né par le processus d’une fécondation artificielle ne sera pas différent d’un bébé conçu par des moyens naturels.
  • Les effets secondaires de la fécondation in vitro

Certains effets secondaires après FIV ?

  • Crampes légères
  • Doux ballonnements
  • Constipation
  • Saignement vaginal lourd
  • Douleur pelvienne

Combien d’embryons doivent être transférés ?

Le nombre d’embryons transférés dépend généralement du nombre d’ovules collectés et de l’âge de la future mère. À mesure que le taux d’implantation diminue à mesure que les femmes vieillissent, on peut implanter plus d’ovules en fonction de l’âge pour augmenter la probabilité d’implantation. Cependant, un plus grand nombre d’embryons transférés augmente les chances de tomber enceinte.

Y’a-t-il d’autre techniques pour obtenir une grossesse ?

Les techniques de procréation assistée (PMA) comme :

Le transfert intrafallopien de gamètes (GIFT)

Les ovules et les spermatozoïdes sont fusionnés dans un tube étroit et ensuite déposés dans la trompe de Fallope, où la fécondation a normalement lieu.

Le transfert intrafallopien de zygotes (ZIFT)

Comme en fécondation in vitro, la fécondation des ovules se fait dans un tube au laboratoire. Les embryons sont placés dans la trompe de Fallope (plutôt que l’utérus comme avec la FIV).

Intracytoplasmique de spermatozoïdes

Une technique de manipulation effectuée à l’aide d’un microscope pour injecter un seul spermatozoïde dans chaque ovule. Les ovules fécondés peuvent ensuite être retournés dans l’utérus, comme en fécondation in vitro.