Ces indications pour envisager une septoplastie

Classé dans : Non classé | 0

L’obstruction nasale est l’un des problèmes les plus courants qui amènent un patient chez le médecin, et la déviation septale est une pathologie structurelle fréquente du nez, qui peut causer ce problème.

Le septum est cette séparation de cartilage et d’os située à l’intérieur du nez et divisant les deux narines gauche et droite.

Avoir le septum dévié est un caractère qui passe généralement inaperçu dans la plupart des cas. Par contre, quand la déviation de la cloison nasale est importante, elle peut donner au nez une apparence asymétrique peu flatteuse, et causer des problèmes respiratoires et plusieurs symptômes qui pourraient altérer votre mode de vie.

Quelles sont les indications pour réaliser une septoplastie :

septoplastie

Il existe actuellement diverses indications qui exigent la pratique d’une septoplastie, allant des saignements récurrents intraitables à la récolte de cartilage destiné à être utilisé dans la rhinoplastie pour des fins esthétiques.

  • Obstruction nasale :

Une septoplastie est envisagée chez les patients présentant une déformation septale visible, mais qu’aucune autre cause identifiable de leur obstruction nasale n’a été détectée (par exemple, polypes, allergies, hypertrophie de la cornée, maladie pulmonaire chronique) et chez lesquels les solutions médicales telles que le spray nasal de stéroïdes, ont échoué. Cette difficulté à respirer est à l’origine des ronflements et de l’apnée de sommeil.

  • Saignement nasal ou épistaxis :

Lorsque l’accès à un vaisseau saignant postérieur est entravé par une déviation grave, effectuez d’abord une septoplastie pour obtenir un accès postérieur pour la cautérisation du vaisseau.

De plus, lorsque le flux d’air dans le nez normal devient turbulent en raison d’une déviation du septum, le dessèchement de la muqueuse et la formation de croûtes deviennent plus fréquents et peuvent entraîner une épistaxis intermittente. La correction de la déviation peut améliorer ce problème.

  • Obstruction des sinus:

Une septoplastie est parfois nécessaire pour corriger une déviation du septum qui bloque la cavité nasale et les sinus paranasaux, ce qui entraine généralement des maux de tête ou des infections des sinus.

  • Correction esthétique

Avoir la cloison nasale déviée est généralement à l’origine de l’apparence disgracieuse du nez asymétrique ou tordu. Ceci peut causer un manque de confiance en soi et des complexes psychologiques.

Les modifications de la structure nasale durant une chirurgie de rhinoplastie peuvent provoquer une obstruction nasale chez certains patients, à moins que le septum ne soit redressé au cours de la procédure.

De plus, le septum est une excellente source de cartilage de donneur pour la greffe structurelle en rhinoplastie.

Comment se passe une septoplastie ?

Avant l’opération, le patient doit rencontrer le chirurgien esthétique lors d’une consultation préopératoire, il doit être examiné et effectuer plusieurs tests dont un bilan sanguin et une radiographie.

Le patient doit discuter avec le chirurgien concernant son état de santé général, les médicaments qu’il prend et les allergies qu’il présente.

Durant l’opération de septoplastie, le chirurgien commence par réaliser une incision à l’intérieur du passage nasal. Il soulève la muqueuse qui couvre la structure osseuse du nez et redresse le cartilage et l’os qui composent le septum, les remodèle et retire parfois les portions qui bouchent le passage nasal.

La muqueuse est replacée et la peau est recousue. Des mèches et des attelles en silicone sont souvent placées à l’intérieur des narines pour prévenir le saignement et maintenir la nouvelle structure nasale en place.

L’opération peut durer une heure à une heure et demie, et nécessite généralement une période d’arrêt de travail d’une semaine.