fbpx

Certaines disgrâces des paupières peuvent survenir avec la vieillesse ou être tout simplement héréditaires. Quoi qu’il en soit, seule la blépharoplastie qui est la chirurgie esthétique des paupières peut leur redonner une belle apparence.
La blépharoplastie est l’une des interventions les plus sollicitées en chirurgie esthétique, plus seulement par les stars. Elle a pour but de supprimer les rides, de traiter les poches sous les yeux, d’éliminer les cernes, afin d’illuminer le visage, de faire disparaître son air fatigué et triste, de le rajeunir.

Paupières disgracieuses ?

On parle de paupières disgracieuses quand celles-ci sont lourdes, tombantes, flétries ou affaissées. Ou alors quand des poches graisseuses se forment sous les yeux ou que se dessinent autour des yeux des rides et des cernes, (on parle de cernes pour désigner les creux sous la paupière inférieure), etc. Ces différentes anomalies peuvent affecter soit uniquement les paupières inférieures soit seulement les paupières supérieures ou toutes les 4 paupières à la fois.

Résultat durable et satisfaisant

L’objectif de la blépharoplastie est d’éradiquer ces imperfections de manière isolée ou combinée à d’autres interventions comme le lifting du visage. D’autres imperfections des paupières en dehors de l’excès cutané-orbiculaire, de la lipoptose (associé ou isolé), c’est aussi l’absence ou l’asymétrie du pli palpébral, la ptose de la glande lacrymale, les poches malaires, etc.
Techniquement, une blépharoplastie au niveau de la paupière supérieure va consister à une résection de la peau et de la poche de graisse. Il ne faut pas se soucier de la cicatrice, car celle-ci est sagement dissimulée dans le pli palpébral et sera donc rapidement invisible au fil du temps, quelques mois sans doute ; la cicatrice peut être sous-ciliaire aussi ou même à l’intérieur de la paupière, s’il ne s’agit que d’enlever l’excès de graisse sur la paupière inférieure.
Une blépharoplastie est toujours nécessaire pour donner plus d’éclat au visage. Il est surtout important d’entretenir délicatement le résultat d’une blépharoplastie qui est une intervention dont le résultat est assez durable. Il n’est d’ailleurs pas nécessaire de le faire 2 fois le cas échéant.
Pour réaliser une blépharoplastie, le patient doit signaler auparavant ses antécédents de pathologies oculaires. Déjà qu’il est important que cette intervention soit précédée par un examen clinique oculaire, orbito-facial et palpébral. Ces différents examens permettent de rechercher une ptôse, de détecter la présence et la position des rides, l’importance de l’excès cutané et/ou graisseux. Bref, il faut un examen ophtalmologique.
Toutes ces précautions et bien d’autres sont éventuellement prises par les spécialistes de la Clinique Hannibal qui est une clinique spécialisée dans le domaine de la chirurgie esthétique.