Le corps d’une personne ne créera des cellules graisseuses qu’à deux stades de développement dans sa vie. Le premier stade se produit au cours du développement embryonnaire in utero (développement dans l’utérus). La deuxième étape du développement se produit au moment de la puberté.
De ce fait, perdre du poids de graisse peut s’avérer difficile car la génétique (les deux stades de création physiologique de la graisse) mais aussi l’âge, la manière de manger, la sédentarité et l’absence d’activité sportive sont des facteurs de risque d’accumulation de graisse.

Bien entendu les personnes touchées par des excès de graisse pensent à la liposuccion. IL suffit de se renseigner un peu sur les sites scientifiques de chirurgie esthétique pour comprendre que c’est le moyen le plus efficace pour faire disparaître de la graisse en excédent à défaut d’agir sur les autres facteurs.
Cependant, vous êtes nombreux à demander à la Clinique Hannibal quelles sont les meilleures techniques de lipoaspiration non invasives. Car, si l’on est rétif au passage par un bloc opératoire, il reste des traitements avec moins de retentissement sur le corps.
Ce qui suit est une liste d’options non invasives de réduction de la graisse et des informations spécifiques aux traitements suivants :

La cryolipolyse

La cryolipolyse, également connue sous le nom de “congélation des graisses” ou CoolSculpting, est une nouvelle procédure qui implique le refroidissement non invasif de la graisse corporelle pour décomposer les cellules graisseuses, entraînant une réduction de la graisse corporelle sans endommager d’autres tissus. L’effet prend plusieurs mois à se manifester.
Pendant la procédure :

  • Un aspirateur sous vide est placé sur la peau pour la mettre en contact avec les panneaux de refroidissement.
  • Les patients ressentent une sensation de froid pendant quelques minutes, car cela produit un effet anesthésique.
  • La graisse est refroidie jusqu’à une heure.

Pourquoi choisir la cryolipolyse pour l’excès de graisse ?

Les candidats idéaux sont relativement en forme mais ont de petites quantités de graisse corporelle résistantes qui ne peuvent pas être facilement réduites par un régime ou de l’exercice.

  • La procédure est non invasive.
  • Il n’y a pas d’effets secondaires à long terme ou importants.
  • L’anesthésie et les analgésiques ne sont pas nécessaires.
  • La procédure est idéale pour l’abdomen, les poignées d’amour et le dos.

La liposuccion laser

Contrairement à la liposuccion conventionnelle, l’idée de la liposuccion laser non invasive n’est pas d’éliminer les cellules graisseuses, mais de les contracter.

Lors de chaque séance le médecin place directement sur la peau des tampons équipés de diodes laser. L’énergie du laser pénètre jusqu’aux cellules graisseuses et crée de minuscules trous dans leurs membranes. Les cellules graisseuses libèrent les acides gras, le glycérol et l’eau stockés dans l’organisme, puis rétrécissent, ce qui entraîne la libération des graisses. Le corps évacue ensuite le contenu des cellules graisseuses expulsées par le système lymphatique ou les brûle pour l’énergie.

Pour qui la lipo laser est-elle conseillée ?

Le nombre de bons candidats pour la liposuccion au laser est un peu plus petit que pour la lipoaspiration traditionnelle parce que la procédure n’est pas parfaite pour une perte de poids importante. Elle est conseillée pour les personnes :

  • Qui sont en léger surpoids
  • Qui souhaitent réduire la graisse sur des zones très précises et non sur toute leur silhouette
  • Qui sont en bonne santé avec une bonne élasticité de la peau

La radiofréquence

La liposuccion assistée par radiofréquence est une procédure de médecine esthétique relativement nouvelle et peu invasive qui utilise l’énergie thermique pour favoriser le resserrement de la peau et éliminer les graisses indésirables. L’utilisation des ondes de radiofréquence peut compléter les techniques traditionnelles de liposuccion en dissolvant la graisse et en induisant la production de collagène pour une peau plus ferme.
La liposuccion assistée par radiofréquence est réalisée sous anesthésie locale. Le chirurgien fait une petite incision dans la zone à traiter et une électrode de transmission de radiofréquence est insérée. Les ondes de radiofréquence sont guidées vers le haut à travers le tissu adipeux à l’aide d’une autre électrode, ce qui permet également de s’assurer que la zone à traiter ne devienne pas trop chaude.
Comme les ondes de radiofréquence liquéfient la graisse, celle-ci est immédiatement aspirée du corps par la canule. Les ondes de radiofréquence stimulent également la production de collagène sous la peau, rendant la zone traitée plus ferme et plus tonique.

Cette technique de liposuccion non invasive est-elle faite pour vous ?

Les bons candidats sont dans l’ensemble en bonne santé, mais ont des zones tenaces de graisse localisée qui sont résistantes à tout régime alimentaire et à l’exercice.
Bien que la liposuccion assistée par radiofréquence réduise la graisse corporelle, il ne s’agit pas d’une chirurgie de perte de poids et les patients présentant une surcharge pondérale grave ne sont généralement pas de bons candidats pour l’intervention.
Rappelons de manière générale que même la liposuccion chirurgicale n’est pas la solution de perte de poids pour les personnes en situation d’obésité. Reportez-vous pour cela à nos pages consacrées au bypass et à la sleeve gastrique.