fbpx

Le visage est la partie du corps humain la plus sensible face au vieillissement et l’expression de la fatigue se sent généralement plus au niveau des yeux avec un regard de plus en plus fatigué et un contour gonflé à cause des poches qui naissent sous les paupières dues aux principales dommages solaires héréditaires que subit le visage à travers le temps.. Pour faire face à cette expression déplaisante, l’être humain opte pour la chirurgie esthétique notamment au niveau des yeux avec la solution de la blépharoplastie des paupières inférieures qui semble être le meilleur remède pour rajeunir l’œil par la chirurgie réparatrice et lui donner de nouveau son aspect brillant.

Qu’est-ce qu’une blépharoplastie des paupières inférieures :

C’est l’intervention la mieux placée pour réduire les excès graisseux de la peau et éviter le relâchement des tissus situées au niveau de la zone inférieure des yeux.

Les indications de la blépharoplastie inférieure :

Pour décider de la nécessité de pratiquer une blépharoplastie des paupières inférieures des yeux, le chirurgien doit observer certaines indications chez le patient :

  • Evaluer l’élasticité cutanée autour des yeux et par cela l’importance des rides et ridules au niveau palpébral et de la patte d’oie.
  • Déterminer l’impact des poches graisseuses sur le regard fatigué. De même pour les cernes.
  • Observer la forme de l’œil qui ne devra pas avoir un manque de tonicité du rebord palpébral.

La technique de la blépharoplastie des paupières inférieures :

La blépharoplastie inférieure est une chirurgie qui ne dure pas longtemps (en général de 20 à 40 minutes) et se déroule sous anesthésie générale.
En pratique, le chirurgien doit décider de prime abord s’il y a de rides à traiter pour décider de la nature de son intervention. Il est appelé alors à :

  • Détecter l’excédent graisseux sous les yeux pour ôter les poches à travers la voie conjonctivale. Pour un résultat complet et optimal, le praticien doit retirer les amas graisseux au niveau des loges internes, médianes et externes de chaque paupière.
  • Retirer les amas graisseux grâce à une fine incision au bord inférieur des cils, dans le cas où des rides palpébrales doivent être traitées, et remettre en tension cutanée la paupière inférieure. Finalement, le chirurgien doit repositionner la peau de manière à conserver la forme de l’œil.
  • En ce qui concerne les cicatrices, il est à noter que l’incision qui sera faite ne laissera aucune trace visible sur le long terme et que la cicatrice sera cachée sous les cils pour être visible les premiers jours avant de disparaître par la suite