fbpx

La blépharoplastie des paupières supérieures

L’âge ainsi que les dommages solaires contribuent petit à petit à rendre le regard plus fatigué et apportent des changements au niveau des paupières. La présence des poches d’origine graisseuse donne aux yeux un air fatigué et gonflé et au niveau des paupières supérieures, ces excès de graisses peuvent être retirés grâce à la blépharoplastie.

Définition de la blépharoplastie des paupières supérieures :

La blépharoplastie supérieure est l’intervention chirurgicale, avisée esthétique, qui permet de réduire l’excès de peau dans cette partie des yeux (appelé également dermatochalasis) qui est le résultat d’un relâchement des tissus.

Qui peut bénéficier de la blépharoplastie supérieure :

La blépharoplastie est pratiquée généralement à partir de la quarantaine peu importe le sexe de la personne concernée. Cela intéresse réellement ceux qui ont des paupières supérieures trop lourdes qui forment un repli de peau au coin externe affectant le regard, pesant sur les cils et gênant ainsi la fermeture des yeux. Certaines femmes le remarqueront bien quand elles n’arrivent plus à se maquiller de manière habituelle. .

La technique de la blépharoplastie des paupières supérieures :

Le premier souci qui hante les chirurgiens à ce sujet et le fait que l’opération ne devra en aucun cas changer l’expression du regard ce qui rend l’intervention plus délicate que d’autres.
Ainsi, le chirurgien pratiquera à une incision au niveau du pli naturel au creux de la paupière pour retirer l’excès cutané ainsi que la hernie qui existe souvent à l’angle interne de l’œil.

L’intervention dure généralement entre 45 minutes et 1 heure et se fait sous anesthésie locale. Cependant, l’hospitalisation ne dépassera pas quelques heures après l’acte chirurgical mais un arrêt de travail d’environ 2 semaines est obligatoire.

Suites opératoires :

La cicatrice, résultat de l’incision effectué dans le pli naturel au creux de la paupière, reste invisible sauf si elle s’effectuera au niveau de la partie externe du pli de la patte d’oie. Dans ce cas, la cicatrice s’estompera après quelques mois de l’intervention. Cependant, les sutures seront retirées après 5 jours et le maquillage devient possible alors que l’utilisation d’une protection solaire est nécessaire durant les six premiers mois.

En ce qui concerne les suites directes après l’opération, le patient pourra avoir une gêne à fermer ses yeux pendant les trois premiers jours et ceci risque de devenir plus sensible avec l’exposition à la lumière.