fbpx

La grossesse est une étape clé dans la vie d’une femme. Le fait d’accueillir un bébé est un vrai bonheur, mais de nombreuses modifications apparaissent en post-maternité et qui engendrent des ambiguïtés pour la jeune maman.

La grossesse laisse des traces essentiellement  sur le corps de la femme dont certaines peuvent être difficiles à assumer. La partie du corps la plus concernée est le ventre qui devient très rebondi et le muscle est relâché.

Parfois, la reprise d’une activité physique régulière et la  surveillance de l’alimentation sont échoués d’où le recours à la chirurgie esthétique. En effet, l’abdominoplastie est la technique la plus adaptée pour retrouver une jolie silhouette.

Qu’est-ce que l’abdominoplastie ?

 

C’est intervention chirurgicale qui a pour but de retirer l’excès de peau ou de graisse au niveau du ventre. L’abdominoplastie agit sur trois défauts simultanément :

  • Le surplus de graisse au niveau du ventre.
  • L’excès de peau, le plus visible suite à une grossesse.
  • Le relâchement des muscles abdominaux généralement suite à une césarienne.

L’objectif d’éliminer les tissus en excès est de retendre la peau. L’abdominoplastie ne fait pas maigrir. Elle est indiquée lorsque la peau du ventre est abimée par la grossesse.

L’opération est relativement lourde, elle nécessite une anesthésie générale et elle dure entre 1 à 3 heures.

chirurgie de ventre après grossesse

 Que faire après l’abdominoplastie pour garantir la réparation de votre ventre malmené ?

 

Le résultat de l’abdominoplastie est immédiatement visible. Il devient définitif au bout de 2 mois. Pour optimiser le résultat de votre chirurgie de l’abdomen, il est conseillé de prévoir une période de repos allant de 2 à 4 semaines après l’opération.

Le port d’une gaine de soutien est essentiel pendant 2 à 4 semaines jour et nuit.

La prise en charge

 

Dans la plupart des cas, l’Assurance maladie en France considère l’abdominoplastie comme une intervention à but esthétique.

Le prix d’une chirurgie esthétique du ventre varie de 3000 et 6000 euros. Il dépend de l’endroit où vous êtes opérées : hôpital ou clinique privée.

Dans certains cas tels que la grossesse gémellaire (développement simultané de plusieurs fœtus dans l’utérus), la mutuelle santé peut rembourser une partie de l’opération.