A quoi s’attendre après une chirurgie mammaire

Classé dans : Non classé | 0

Nombreuses femmes rêvent d’avoir une poitrine généreuse, ferme et galbée et la chirurgie esthétique représente le seul moyen efficace pour aboutir à cette fin.

Si vous envisagez réaliser une chirurgie de l’augmentation mammaire, il faut être réaliste par rapport aux résultats souhaités et conscient par rapport aux suites opératoires à confronter une fois vous êtes rentrés à la maison.

Premier jour post-opératoire

Immédiatement après votre chirurgie d’augmentation mammaire, vous serez installé dans la zone de récupération où vous serez surveillé jusqu’à ce que vous soyez complètement réveillé.

Une fois que votre anesthésiologiste vous autorise de partir, vous recevrez les médicaments contre la douleur par voie orale.

Si vous rentrez chez vous, vous aurez besoin de quelqu’un qui vous accompagne pendant les 24 à 48 premières heures pour vous aider. Il peut s’agir d’un membre adulte de la famille, d’un ami ou, si vous le souhaitez, d’une infirmière à domicile.

Dans la plupart des cas, vous vous porterez un soutien-gorge chirurgical qui assurera une compression douce à vos seins. Cela réduit considérablement le gonflement et l’inconfort.

Chirurgie du sein : première semaine

La plupart des patients auront des drains placés dans les seins pour éviter l’accumulation de liquides séreux au niveau de la zone opérée, et ce durant 3 à 7 jours en général. Ces drains réduisent les risques d’infection et bien qu’ils soient gênants, ils contribueront grandement à votre rétablissement.

Des tiraillements et des sensations de gonflement et d’inconfort sont éprouvés durant la première semaine, mais ce sont des symptômes normaux qui partiront dans quelques jours.

Les douleurs peuvent être intenses à ce stade, notamment pour le cas où l’implant est volumineux ou est inséré en rétromusculaire. Suivre son traitement analgésique s’avère primordial pour apaiser ces symptômes.

Quelques semaines après la chirurgie du sein

L’enflure et les ecchymoses commenceront à s’atténuer au cours des semaines qui suivent l’opération et la plupart des patients arrêteront d’utiliser des analgésiques et adopteront des anti-inflammatoires tels que l’ibuprofène.

Dans certains cas, une légère inflammation peut se manifester durant les 4 à 6 semaines postopératoires. Cela est tout à fait normal. Comme pour toutes les interventions chirurgicales, l’inflammation fait partie du processus de guérison.

Les patientes passeront un examen médical après un mois de l’opération, pour s’assurer que la guérison progresse normalement.

Il suffit ensuite de suivre les instructions de votre chirurgien esthétique, d’assurer le bon choix du soutien-gorge, le niveau d’activité et les traitements postopératoires recommandés, si nécessaire.