fbpx

De nos jours, le désir de paraître “parfait” – en photos et en réalité – n’a jamais été aussi fort.
En fait, selon des études réalisées par l’American Society of Plastic Surgeons (ASPS), plus de 17,7 millions d’interventions chirurgicales et de procédures cosmétiques peu invasives sont pratiquées aux États-Unis seulement.
Grâce aux dernières avancées de la technologie et de la recherche, les consommateurs bénéficieront de plus en plus de procédures cosmétiques de pointe en 2019.

Chirurgie esthétique vs chirurgie plastique

Si la chirurgie esthétique et la chirurgie plastique ont toutes deux pour but d’améliorer le corps d’un patient, les philosophies générales qui les guident sont très différentes.

D’une part, les procédures de la chirurgie esthétique sont entièrement axées sur l’amélioration de l’apparence d’un patient.

Je suppose que c’est pour l’épanouissement personnel“, dit notre chirurgien plasticien à la Clinique Hannibal. “La concurrence étant très accrue dans tous les aspects de la vie, il faut être beau et présentable. Cela renforce l’estime de soi et remonte le moral. »

Notre chirurgien, qui a effectué plusieurs augmentations mammaires, a pu constater les changements dans la confiance de sa patiente.

On peut vraiment voir la satisfaction de la cliente après l’intervention — elle devient plus confiante.

La chirurgie plastique, d’autre part, est définie comme une spécialité dédiée à la reconstruction de tout défaut facial ou corporel dû à des troubles de naissance, des brûlures et des maladies. Son but est de corriger toute zone dysfonctionnelle du corps.

La rhinoplastie est reine

Selon un rapport de l’ASPS datant de 2017, la chirurgie du nez est la troisième chirurgie esthétique la plus populaire.

La rhinoplastie est le roi du jeu cosmétique.
Pour les Asiatiques, ils ont tendance à avoir un nez plat et peu visible, c’est pourquoi la rhinoplastie ethnique est la plus courante. Elle est suivie d’une augmentation mammaire.

Ces procédures sont très courantes chez les Asiatiques, contrairement aux Caucasiens qui ont tendance à opter pour des réductions du nez“.

Les procédures non invasives sont en augmentation

Récemment, les clients préfèrent les injectables, les lasers et les procédures de rajeunissement de la peau, car ils produisent souvent des effets visibles immédiats et un temps d’arrêt limité.

Ces procédures font partie de la médecine esthétique. Elles sont pratiquées sur des patients qui n’ont pas le temps de se faire opérer ou qui sont contre-indiqués dans le cadre d’une chirurgie spécifique.”

Notre plasticien ajoute que bien que ces procédures donnent des résultats instantanés, elles sont également “temporaires et doivent être effectuées à plusieurs reprises afin de maintenir l’apparence que le client souhaite“.